Ce vendredi 10 novembre à 11h, le 37e Cabri d’or a été remis dans la salle des États du Languedoc de la Mairie d’Alès.

“La femme paradis”, de Pierre Chavagné, aux éditions Le mot et le reste , remporte le prix cévenol 2023 et la dotation de 5 000 €.

Roman dystopique et post-apocalyptique, La femme paradis raconte l’histoire d’une femme qui, après le début de l’effondrement, décide de s’isoler sur les hauteurs des Cévennes, au cœur de la nature. « C’est un livre-alarme qui a du sens. Il allie une vision assez noire de notre futur possible, mais aussi un roman magnifique sur la manière dont on peut retourner à la nature lorsque l’on n’a plus rien », a présenté la présidente du jury, Marion Mazauric.

Ce qui a « complètement séduit » les membres du jury, ce sont « les pages extrêmement poétiques » de cet ouvrage qui dépeint une vie de Robinson et une quête de bonheur perdu dans la nature âpre des Cévennes.

L’auteur, qui vit dans le Gard depuis neuf ans, a expliqué vouloir rendre hommage au territoire : « Chaque fois que je pars en vacances, je me rends dans les Cévennes avec mes enfants. Quelle que soit la saison, je me régale. Je pense que l’exotisme n’est pas forcément loin de chez soi. Cela dépend simplement de comment l’on perçoit la nature », a-t-il confié.

Au micro, le prix littéraire en main, Pierre Chavagné a aussi salué et remercié avec beaucoup d’humilité tous les auteurs en lice cette année, leur souhaitant de « continuer de croire en cette récompense et en la reconnaissance ». La femme paradis remporte le Cabri d’or 2023 parmi une sélection record de 19 ouvrages qui témoigne de la renommée croissante du prix littéraire cévenol soutenu par Alès Agglomération.

Liens des articles Midi Libre, Objectif Gard et Le Réveil du Midi :

Midi Libre

Objectif Gard

Le Réveil du M

Podcast de Pierre Chavagné sur Radio Grille Ouverte :